L'agriculture de salon

Publié le 25 Février 2006

L'A.V.E.N.I.R   A.G.R.I.C.O.L.E
L.A   P.R.O.V.I.D.E.N.C.E   R.U.R.A.L.
E

Au départ, tout paraissait simple : le paysan cultivait la terre et cette dernière le nourrissait en contre partie. Puis tout ceci se complique : produire davantage pour nourir davantage voir sur-produire et détruire pour maintenir les prix.

Aujourd’hui l’heure est a l’agriculture de salon, une nouvelle recette transformant notre paysan en chef d’entreprise jouant à l’ordinateur et ne sortant que parcimonieusement de peur de tâcher son costume 3 pièces Hugo Boss.
Il fait pousser les légumes hors du sol, achète sa femme et son engrais dans les pays de l’est, vend des pêches en hiver, cultive du Super-Maïs immortel, et range des bêtes à plumes à coup de transpalette dans son entrepôt.

Pas étonnant que le poulet craque, qu’il déprime : il somatise !

La plus grande stupeur lors des mesures annoncées contre la grippe aviaire est finalement de découvrir qu’il y avait encore des poulets en liberté !
Alors, quand est-il de notre avenir agricole ?

Rédigé par eloide

Publié dans #Lomo LC-A

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bravo pour la série photos à bientôt
Répondre
S
Information agricaole :La Reine d'angleterre toucherait pour ces terres cultivable, plus d'un million d'auros par an de subvention de la part de l'europe...sans commentaire !
Répondre
P
Trés belle série !
Répondre
I
Euh... T'as le raccourci "un peu" facile sur le paysan "moderne"... Ca sent le citadin parisien!
Par contre, bravo pour les photos. Et pour l'ensemble de ton oeuvre!
Répondre
L
J'aime bcp cette nouvelle série de photos !

Laurent B.
Répondre